#OneWeek100People2017 Challenge

oneweek100people_square

Je vous propose de participer à cet évènement organisé par Liz Steel (Sydney, AUS) et Marc Taro Holmes (Montréal, CA)

Voici les liens vers les 2 sites qui annoncent et expliquent l’évènement.

http://www.lizsteel.com/one-week-100-people/

Announcing a new event! #OneWeek100People2017: Monday March 6th – Friday March 10th

le but de ce challenge est de dessiner 100 personnes en l’espace d’une semaine (5 jours)

Cela se déroule la semaine prochaine, du lundi 6 mars au vendredi 10 mars.

Toutes les techniques peuvent être utilisées, crayons feutre stylo aquarelle…. au choix.

Pour participer, il suffit de publier chaque jour ses réalisation avec le hashtag #OneWeek100People2017 pour être visible de tous et retrouver les croquis de chacun.

L’objectif est de pratiquer, pas d’être parfait. 🙂

 

Les conseils de Liz :

  • utiliser le hashtag #OneWeek100People2017 pour publier vos croquis
  • remplacer tout son temps libre et sorties prévues par du dessin
  • se préparer ! Prévoir les lieux de sortie comme les bibliothèques, les parcs, les évènements sportifs
  • aller voir des spectacles, il peut être plus simple de dessiner des interprètes sur scènes
  • sortir dessiner en groupe
  • si vous ne pouvez pas sortir dessiner en exterieur, utilisez les vidéos youtube, flikr ou l’appli Sktchy
  • s’autoriser à réussir ! dessinez simplement 🙂

 

Mes conseils 😉 :

  • préparez-vous !
  • choisir son matériel, celui avec lequel on est à l’aise
  • faire déjà quelques croquis pour établir une approche confortable que l’on aime et rapide
  • pensez simple ! inutile de s’embarquer dans des portraits compliqués à l’aquarelle si on a pas l’habitude d’en faire
  • prévoir un petit carnet, des outils simples comme un feutre, un stylo.. pas de gomme 😉
  • ça peut être le moment de revoir quelques bases du croquis avant de commencer
  • ne pas chercher la perfection.. juste dessiner, prendre plaisir, et les progrès seront là forcément
  • avoir son matériel toujurs sur soi et le sortir dès que possible, même pour 5 minutes
  • prévoir quelques lieux fréquentés, la gare, le centre ville, un café, bibliothèque, piscine…

 

 

 

 

 

 

la solitude des nombres premiers

« Mattia s’ingéniait à se mouvoir sans bruit. Il savait que le désordre du monde ne peut que croître, que le bruit de fond augmenterait au point de couvrir tout signal cohérent, mais il était persuadé que, en mesurant attentivement chacun de ses gestes, il aurait moins de responsabilités dans cette lente désagrégation. » P. Giordano.

J’aime beaucoup ce passage 🙂

pile-livres

livresque – septembre 2015 – 

 

croquis-livre-alto-800

croquis – août 2013