le bol bleu et ses mirabelles.. :)

oil painting

huile sur papier apprété  24x32cm.

contrainte :  dessous noir.. et ne pas manger les mirabelles !!

Réalisé fin juin.. le temps passe vite.. !!
Je me suis dit je reprend doucement mes pinceaux en faisant un daily painting. Je me suis donné une contrainte de travail par l’utilisation d’un fond noir.
J’ai vu ce travail comme une première étape de mise en route, modeste, un échauffement.
La réalisation a été d’abord laborieuse, puis d’un coup c’est venu… comme souvent. Je suis souvent surprise par les étapes intermédiaires, parfois très moches, puis d’un coup comme par magie la peinture prend forme, vit..
Je me suis surprise par le résultat pas si mal. Je sais, c’est pas extraordinaire, mais ça me parait assez correct.
J’envisageais un tableau plus conséquent avec cette contrainte du noir.. pas fait encore.. j’y reviendrai probablement.
Publicités

Kandinsky, Debray, Klee, Rothko..

Kandinsky, Debray, Klee, Rothko.. dans ma liste à étudier.. à lire surtout.
En lisant ce document, j’ai réalisé que Itten, et Kandinsky étaient probablement synesthètes.
Itten, c’est évident.. j’ai fait ses exos et je n’y ai même pas pensé !!
Ce qui est étrange, c’est que j’ai l’impression que tous les peintres le sont, fatalement… c’est un truc normal pour être peintre.
J’aurai même tendance à penser que tous les artistes le sont.. c’est juste une sensibilité accrue. Bon. C’est comme si on avait inventé un mot, une « pathologie » pour décrire une sensibilité normale chez les artistes. Enfin, c’est mon impression.
C’est juste accéder à un potentiel enfoui..
Dans ce résumé, je ressens exactement ce que décris Kandinsky quand je peins.. la sensation d’être juste un média transmetteur d’une énergie créative.. Kandinsky mon pote 🙂
Un autre article sur le livre de Kandinsky..