point de vue singulier.. la gravure

Cet atelier d’un jour fut riche est prolifique !

Comme chaque jour, la première étape a consisté à l’élaboration d’un dessin. Nous avons travaillé sur le souvenir. Pour chercher/élaborer nos idées, ou nous nourrir nous avions la bibliothèque de l’école à notre rescousse, comme d’habitude.

C’est difficile de travailler ainsi dans l’instant, trouver une idée, l’étayer et la développer en si peu de temps !!

J’ai eu envie de faire quelque chose en rapport avec le rêve et les nuages.. mes premiers croquis n’étant pas concluant j’ai bifurqué et décidé de fabriquer l’objet souvenir de mon stage, un genre de synthèse…

atelier-gravure-5

mon coin de table, élaboration du dessin

La seconde étape, sans surprise, est la gravure du support. Tâche peu aisée non plus, aussi physique que délicate.

Nous avions le choix entre bois et lino, j’ai choisi le bois. Matière plus difficile à graver, surtout avec des gouges à lino… 😀

atelier-gravure-6

plaque de bois qui deviendra matrice

gravure sur bois : matrice

matrice en bois encrée

Nous avons débordé sur le jour suivant pour faire les impressions, l’étape de gravure étant assez longue. J’ai terminé la mienne le soir dans mon lit 😀

L’atelier gravure étant occupé par les étudiants de l’école, nous avons fait les impressions en salle. Cela a eu le grand intérêt de nous apprendre à imprimer sans presse.

des estampes au sol

estampes et papiers au sol

Au 1er plan, des papiers éparses dans lesquels nous cherchions, explorions, à la découverte de trésors, supports improvisés, contextes improbables ou décalés pour nos impressions.

Les estampes de chacun sont venus couvrir le sol…

atelier-gravure-2   atelier-gravure-3

estampes au sol, atelier gravure

Voici notre travail d’impression de la matinée ! Cette étape était aussi riche est intéressante, allant au delà de la simple impression.

Recherche de composition, de couleur, de jeu avec le support.. le mot d’ordre était exploration !

Nous avons utilisé une encre à l’eau, que je ne connaissais pas. Cela facilite grandement l’impression par sa facilité d’utilisation, de nettoyage et de propreté de manipulation. Son avantage, en plus du prix très attractif, est qu’elle sèche très vite. Par contre le résultat s’est avéré plus mat que l’encre à l’huile.

Face à mon engouement 😀 la prof m’a proposé de tester une encre taille douce à l’huile l’après-midi.. ce que j’ai fait.

Là, travail plus délicat, la pression a exercer sur la feuille est différente, les mains se salissent très vite, il faut absolument faire attention pour ne pas salir les impressions. L’odeur.. du bonheur 😀 😀 Et le premier retournement d’impression… hum.. c’est beau cette couleur d’encre ! Tout de suite j’ai vu la différence par rapport à l’encre utilisée le matin, plus intense, plus brillante, plus profonde.

J’ai adoré cette journée 😀

Je vous montrerai sans doute quelques unes de mes estampes. J’ai été assez surprise du résultat, le gravure sur bois m’a paru plutôt grossière, avec pas mal d’éclats, d’imperfections,  pourtant les résultats sont intéressant. C’est cool 🙂

Publicités

5 réflexions sur “point de vue singulier.. la gravure

    • D’ailleurs, j’ai déjà acheté un rouleau et des gouges. Il me reste plus qu’à me procurer de l’encre. Je compte bien m’en servir à la maison.
      En fait, cela répond même à un besoin que j’ai 😀 😀 ce qui est plutôt cool. Comme quoi, ne pas se précipiter à du bon…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s