point de vue singulier/ les vanités… en couleur

Chaque jour nous changeons de technique. L’idée est de trouver, chercher la technique qui convient le mieux à ce que l’on veut dire.

Aujourd’hui donc couleur.

Petit topo pour commencer et tour de table .. Johannes Itten… Michel Pastoureau… les  7 contrastes… Daniel Arasse… c’est rassurant quelques part car il s’agit d’auteurs que j’ai étudiés, parfois un peu oubliés.. révision donc… en même temps j’aimerais aller plus loin… je n’ose pas trop demander plus, les jeunes sont un peu dubitatifs. Moi, surprise de les voir si… ignorants de l’art, des techniques, des indispensables… en même temps, ils sont jeunes et c’est normal… à leur âge j’étais… à mille lieux :))

Nous parlons aussi des coloristes.. Bonnard, Vermeer… j’avoue qu’à part Vermeer, dont le travail de couleur m’apparait formidable, précurseur, exceptionnel… le terme de coloriste reste encore pour moi quelque chose de vague et fourre-tout.. possiblement par méconnaissance, mais pas forcément.. bref.. je ne sais pas et ce n’est pas l’important 🙂

Nous travaillerons sur les vanités. Petit tour de table, c’est un sujet que je connais peu, quasiment pas, à part quelques images bateau.. le crâne, la bougie, les bijoux… tout cela sans réellement le comprendre.

La première étape est donc de comprendre ce qu’est une vanité.. j’ai noté un truc qui m’a semblé pertinent… je cherche dans mes notes.. ah voilà…

« Vanité : État de vide. En peinture, nature morte proposant une méditation sur la mort et le caractère éphémère des biens terrestres »

Ensuite, nous avons cherché des objets contemporains de vanité.. le 1er qui m’est venu à l’esprit, qui même s’est imposé comme une évidence est l’iPhone… pour moi, il représente tout autant le culte de l’argent, sa folie, la société de consommation et sa démence (je sais, 2 fois évoquée…), la communication virtuelle et de fait le manque de relation humaine réelle, le paraître, l’objet que l’on possède pour l’image qu’il véhicule bien au delà de sa fonction… cette folie qui s’empare de tous, tout le monde a un i-phone, y compris des enfants.. je mange des patates mais j’ai un i-phone… bref… nous avons continué sur cette recherche… je me suis dit que l’on pouvait forcément faire plus subtile…

j’ai proposé l’art comme vanité 😀 😀 .. l’art, la vanité des vanités… :))

Le matin, nous avons travailler les croquis : trouver une nature morte de vanité contemporaine.

J’ai pensé plusieurs choses… et puis j’ai réfléchi comment mettre en situation l’iPhone, puisque c’était ma 1ère idée, je dois faire simple car nous sommes limités par le temps…

L’après-midi nous avons réalisé en peinture notre idée. Nous avons eu des consignes de travail sur comment entrer dans la peinture, faire un choix de contraste pensé et nommé avant de démarrer…

J’ai travaillé dans l’urgence, du coup, sans précision, j’ai barbouillé 😀 Je n’ai pas non plus l’habitude de dessiner et peindre sans modèle… c’est étrange, cela fait faire des choix différents. Il faut beaucoup plus penser ce que l’on fait. Accepter aussi l’erreur, penser plus à l’idée que l’on transmet qu’à la qualité d’exécution.

Disons qu’en l’occurence, la qualité dans le sens précision réaliste est utilisée, ou pas, en fonction de ce que l’on souhaite montrer, mettre en avant. Tout comme le choix de contraste parmi les 7 de Itten..

Bon trêve de blabla…

J’ai proposé 2 travaux pour ce thème….

peinture-boule-vanité-contemporaine

vanité contemporaine, l’iPhone – format raisin, acrylique

Ce que j’ai aimé le plus peindre ici, ce sont les mouches 😀 😀  .. comment évoquer une mouche ? 😀

peinture-vanité-crane-iphone

vanités, peinture acrylique – format raisin

J’ai ensuite fait une 2ème proposition, en me laissant influencer par les autres, qui ont quasiment tous fait un travail sur le crane.. j’ai fait un peu comme cela venait, en posant les éléments.

Publicités

3 réflexions sur “point de vue singulier/ les vanités… en couleur

  1. Dans ton premier dessin le téléphone me fait penser à une pierre tombale, on est en plein dans le sujet.
    Merci de nous raconter, c’est très intéressant !

  2. Dans le cadre d’un stage, d’exercices, d’études, cela ne me pose pas de problème. Ce qui est difficile, c’est de poursuivre et assumer ensuite une fois de retour chez moi, assumer le regard des autres…. clairement compliqué…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s