George Braque au grand Palais / &1

Lorsque l’on va voir une expo au grand Palais le dernier jour, cela donne cela à l’ouverture…

Ce peintre m’a intéressé pour ses collages, que j’ai aperçu sur le net, notamment ses natures mortes très riches et colorées. Et je n’ai pas était déçue.

Comme souvent lors d’une exposition sur un peintre, il est intéressant de voir les différentes périodes et l’évolution chronologique de son travail. C’était bien le cas ici aussi.

Cela commence par une période fauve,

puis cubiste, dans différentes déclinaisons.

Puis viennent les collages, puis les imitations de collages colorés… etc..

Mes impressions à chaud…
Je suis surprise de ne pas voir de travail académique ni d’étude au début de son activité. En a-t-il fait ?

Je trouve ces premiers travaux très barbouillés un peu n’importe comment, et je n’aime pas trop cela. Y’a des trucs, franchement c’est abusé 😀 😀 Puis la touche s’organise, et commence à m’intéresser, notamment lorsqu’elle devient horizontale.

-> je suis donc sensible à la touche

je regarde mes photos en même temps que j’écris, et je me rend compte à quel point cela donne peu de chose par rapport à la réalité..

Je ne me suis pas arrêté au dessin, que j’ai trouvé simpliste voir mal fait dans les paysages du début. J’avais un audio-guide, qui parlait pour certaines grandes natures mortes d’un dessin très poussé et travaillé.. je suis sûre que j’ai fait la moue, c’est un peu abusé de dire cela. Le dessin est très simplifié, souvent déformé. Je pense qu’il est fait très rapidement, et l’essentiel n’était pas là.
Peut être que le mot dessin était utilisé dans le sens travail du trait. Ce qui est différent.

D’ailleurs pour moi, ce n’est pas du tout le dessin qui compte dans son travail.

J’ai été très surprise par son utilisation de la couleur, et j’ai apprécié ses harmonies colorées (même dans certains tableaux fauves du début); mais particulièrement toute la période où il est dans une palette de couleurs terre, brun, ocre, gris. La lumière aussi est très souvent présente, cela m’a rappelé Dali pour cela. J’ai aimé aussi les couleurs utilisées pour ses grandes nature mortes.

J’ai trouvé belles ses natures morte en collage ou imitation collage, sur de grand format, avec une occupation de l’espace intéressante, et une matière riche, des petits jeux amusants (comme copier des collages en peinture).

J’ai moins aimé la texture-matière de sa peinture.. faut dire, je ne suis peu fan du pâté en peinture… j’aime la texture mais sans pâté 😀 En clair il ne fallait pas trop m’approcher.

J’ai apprécié la texture-visuelle, (donc pas matière, bien que les deux étaient liées) et le motif très souvent présent.

Si j’ai trouvé beaucoup de travaux intéressants, et même beaux, une seule peinture m’a touchée vraiment et suscitée une émotion. Je l’ai à peine aperçue et j’ai ressentie la mort. Ensuite, en lisant le cartel, j’ai vu que c’était sa dernière toile. Cela m’a fait une drôle d’impression, j’ai pensé qu’il savait qu’il mourrait.  Peut être je fabule 🙂

J’ai était intéressée par son travail de la ligne, et du motif, notamment dans des gravures à l’eau forte. 

Ah oui, j’ai manqué d’oublier.. j’ai noté quelques phrases intéressantes de Braque ou de personnes ayant écris sur lui.. peut être que j’en lirais plus.

Voilà, je ne rentre pas dans le détail ce soir, ce serait bien que je fasse quelques articles plutôt par thème.
J’ai globalement trouvé cette expo très riche et intéressante, sur pas mal de points. 

J’ai réalisé aussi plusieurs choses.. j’ai l’impression d’avoir dans certains de mes travaux fait des choses.. comment dire… qui m’ont fait pensé à certains travaux de Barque.. de loin certes mais quand même.. peut être j’imagine… je sais pas.. je me souviens notamment d’un de mes premiers dessin, une copie de plâtre de la milo, où le prof avait trouvé très étrange mon dessin en plan géométriques, et m’avait parlé de Braque.. qui était un parfait inconnu pour moi… je pense aussi à des dessins de nature morte fait l’été dernier, et à mes gribouillages de vacances.. je me demande si cela vaut le coup que je me penche plus là-dessus.

.. l’atelier où je me rend est très influencé par le travail de Braque.. je savais que le prof l’appréciait, maintenant en ayant vu l’expo, je réalise que plusieurs élèves sont très inspirés de son travail. Surement par le biais du prof.

Pour conclure… je crois que…
Ce serait intéressant que je fasse un travail sur les expos que je vais voir.
Je ne sais pas… peut être une étude plus poussée de ce qui m’a interpelé, ou une interprétation de quelques œuvres. Cela m’a donné envie de voir comment il peut être intéressant d’interpréter une œuvre (le travail de Picasso me donne la même envie)

Je ne sais pas vraiment dire si j’ai aimé (c’est un constat récurent). Je remarque que mon regard change, j’arrive à voir et « prendre », seulement ce qui m’intéresse chez un artiste, en faisant abstraction de ce qui ne m’interpelle pas.
Parfois, je me demande si j’aime réellement ce que je vais voir 😀 😀

En sortant de l’expo, je me suis dit que Picasso et Braque, et leur contemporains, avaient vraiment eu de la chance de tomber à une époque où le collage n’existait pas, la matière non plus, le cubisme non plus… ils ont du vraiment bien s’amuser ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s