Faut-il montrer la souffrance ?

Je regardais les photos de Jan Banning qui a fait une série de portraits de SDF…

Visages de la pauvreté

je dois dire que je les ai regardées sans trop m’attarder car elles sont vraiment expressives !!

Et je m’interroge…

Pourquoi les photos de souffrance attirent-elles autant ?
Est-ce parce qu’elles réveillent la souffrance de celui qui regarde ? Une douleur ensevelie ? Pourquoi font-elles écho chez des personnes qui n’ont pas connues une telle souffrance ? (je pense notamment aux photos d’exil de Salgado, entre autres…)

Est-ce parce qu’elles sont anesthésiées et ont besoin d’être fortement secouées ?
Est-ce parce qu’elles ressentent la souffrance universelle ? .. ceci n’explique pas l’attraction…
Et alors, quelle est-elle cette souffrance ? Quelle est cette souffrance humaine universelle ? (au delà de l’auto-destruction que l’homme s’inflige…)  Est-ce l’homme et la femme chassés du paradis terrestre ?
Est-ce parce que certaines personnes réalisent combien l’homme est néfaste pour lui-même ?..  il y sans doute des tas et des tas de possibilités..

Et je me suis demandé s’il est vraiment utile et quelle est la nécessité de montrer la souffrance humaine.

Prenons le problème auterment. Pourquoi montre t’on la souffrance ? Pour dénoncer ? Pour ouvrir les yeux aux autres ? Mais les nôtres sont-ils ouverts ? Pour se donner le sentiment d’être plus humain soi-même ?

Pour faire réagir ? Pour développer la compassion ? Parce que l’on ne peut pas faire autrement ? Pour récolter des fonds ?

Faut-il forcer à voir ? Faut-il regarder ?  (en écrivant je me dis que l’on peut écrire un texte qu’avec des questions 😀 :D)

En fait, je devrais prendre chaque question, développer, argumenter, chercher des faits, des statistiques.. j’ai la flegme sérieusement 😀

Et si la solution, une solution, une minuscule hypothèse, une mini miette de possible… c’était de montrer la beauté ? Allez, soyons fou… montrer la Beauté 😀 , montrer la Vie, bref, donner de l’amour et du bonheur?

Qui sont les gens les plus généreux ? Ne sont-ce pas ceux qui comprennent déjà cette souffrance ? Ceux qui souffrent ou ont souffert ? (c’est là que les stats seraient utiles…)
Est-ce eux qu’ils faut réveiller ?

N’est-on pas plus généreux lorsque l’on est heureux ?

Lorsque j’ai commencé à peindre, on me demandait « Pourquoi tu peins ? Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Je me souviens que je ne voulais rien dire, juste me reposer.
En même temps, je peux me demander pourquoi, parce que je n’avais pas fait grand chose, humainement j’entends.

Faut-il montrer la souffrance ?
Faut-il la regarder ?

Il y a surement plusieurs chemins pour voir la vie, et la montrer.
Et chacun le sien. 

Publicités

4 réflexions sur “Faut-il montrer la souffrance ?

  1. Je trouve ces photos très belles. En fait si on ne sait pas que ce sont des SDF on ne peut pas le deviner. Il pourrait y avoir un étudiant là dedans, une mère de famille, une rockeuse, un vieux marin, un prof, un gangster, un couple de gens du voyage, un musicien. Les regards sont différents les uns des autres aussi, je vois des regards un peu perdus, en colère, gentils, agressifs, inquiétants, un peu absents, complexes.Ce sont des instants en fait. Comme tout portrait. ça me gêne toujours de mettre une étiquette, chaque individu est différent. Il n'y a pas des gens souffrants, il y a des instants de souffrance. Capter ou pas un instant de souffrance… il y a une beauté dans tout regard humain expressif. Quelle que soit l'expression. Après… la question est quel est le regard porté sur la photo par celui qui regarde. Mais de toute façon c'est un échange de regard d'humain à humain. Alors il y a quelque chose qui passe. Un message qu'on reçoit.Mais bon, ces photos là ne sont pas pour moi des photos de souffrance. Des photos de souffrance, pour ma part je ne peux pas les regarder.Il y a des gens qui regardent les accidents sur l'autoroute, et quand les tortures étaient comme des spectacles publics il y avait des spectateurs. Je suppose que ce devait être l'équivalent de manèges à sensations, pure adrénaline. Horreur cruauté et dégoût mêlés. Je n'ai pas la réponse à ces questions, sans doute que chacun a sa propre perception et que ça varie d'une personne à l'autre.

  2. Je trouve indécentes par contre les photos que l'on voit au moment des appels de dons pour la faim dans le monde. Là je trouve choquant de prendre des photos. Il y a quelque chose d'ignoble là dedans.

  3. En fait, je pensais à d'autres photos pour la souffrance, que j'avais vu il y a quelques temps, d'où cette question. Celles-ci mes les ont rappelé et une en particulier. Ce serait intéressant de les voir sans étiquette en effet. J'ai trouvé qu'ils étaient tous 'vivant', bien présents, leurs regards sont expressifs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s