une gamme mélodique avec l’orange

Pour cette étude, j’ai utilisé l’orange de cadmium pour les dessous aux alkydes, et le jaune orange japonais pour le dessus à l’huile.

L’alkyde est une peinture proche de l’huile, contenant une résine alkyde. Les deux sont miscibles. Sa propriété principale et de sécher rapidement, les reprises sont possibles après une nuit. En texture, elle est proche de l’huile, elle « tire » beaucoup plus vite tout de même.

En première couche, elle est difficile à travailler, il faut vraiment prendre l’habitude. Je l’utilise car j’en ai 😀 (c’est déjà une excellente raison) et la façon de la travailler se rapproche plus de l’huile comparé à une acrylique.

Pour cette étude d’orange, j’ai donc fait 2 fiches, une pour l’alkyde et une pour l’huile. La teinte est différente dans les deux.

J’en ai profité aussi pour faire une fiche pour les noirs à l’huile, noir d’ivoire et noir de mars. En mélange avec le blanc je n’ai pas vu de réelle différence, si ce n’est en terme de brillance. Je ferai des essais en mélanges pour les distinguer.

 Quant au sujet, il n’a pas réelle importance, c’est un détail.. 🙂

Publicités

2 réflexions sur “une gamme mélodique avec l’orange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s